lundi, juin 17, 2024
Google search engine
AccueilActuUn Journaliste- anthropologue et politiste rend un vibrant hommage à Kaaw Touré

Un Journaliste- anthropologue et politiste rend un vibrant hommage à Kaaw Touré

Le Journaliste- anthropologue et politiste Dr Mamadou Samba Sy a rendu un vibrant hommage au célébre héros de la résistance contemporaine Kaaw Elimane Bibalsi Touré, dont le seul crime commis, pour se voir contraint à l’exil est d’avoir lutté avec courage et fermeté contre l’injustice et l’arbitraire.

Ci-après l’intégralité de cet hommage

« Sauf quand il n’en a plus, étant homme et non ange, Kaaw affiche toujours un sourire de joie (apparente) sur son visage qui trahit la réelle tristesse. Kaaw en effet, sauf exception, sourit pour s’empêcher de pleurer, tellement il souffre presque en permanence, de l’Injustice. L’injustice qui lui arracha son droit de jouir de la tendresse familiale au zénith de son adolescence, et qui le poussa à l’expatriation, loin des personnes qui lui sont chères; loin de son village qu’il chérit éperdument ; loin de ses petits camarades d’enfance; loin de son pays qu’il aime plus que tout autre pays au monde qui pourtant, ne s’était pas fait du moindre soucis de le priver de ses droits inaliénables et fondamentaux que lui confèrent son statut de national, de citoyen à part entière.

Qu’avait il fait comme crime pour avoir mérité toute cette peine? Rien d’anormal, d’interdit, puisque, comme tous ses semblables négro-mauritaniens/africains, Kaaw Tokossel ne revendiquait que ses droits légitimes, ceux d’un patriote, fils du pays. Il ne demandait au régime d’alors, qui se perpétue jusqu’à nos jours, qu’il y ait dans le pays, justice, égalité, liberté pour tous, sans discrimination d’aucune sorte. Que tous les Mauritaniens soient sur le même pied d’égalité devant les juridictions nationales. J’y ajoute à cette revendication, l’instauration d’un véritable État de droit et son compagnon évident, la démocratie réelle. Voilà le seul crime qu’avait commis Kaaw, celui de demander ses droits, qui sont ni moins, ni plus, ceux de tout mauritanien. Cette position d’un révolté contre l’injustice qui l’avait valu la prison à 18 ans, puis l’exil, il y reste droit sur ses bottes. Et à ce jour, lui et ses compagnons de lutte, dont le président Samba Thiam, ne demandent que la même chose : justice, égalité, liberté, démocratie dans le pays, afin qu’il y ait l’unité nationale, sans laquelle, point du développement durable pour aucun pays de la planète.

Kaw dit et redit, sans relâche, que LLC, la lutte continue jusqu’à la victoire.

Dr Mamadou Samba Sy

Journaliste- anthropologue et politiste.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments