mardi, avril 16, 2024
Google search engine
AccueilActuEditorial : Pour une administration au service du citoyen

Editorial : Pour une administration au service du citoyen

Afin de s’adapter à un monde en mutation, l’administration mauritanienne adopte progressivement les technologies de l’information.

Lesquelles sont considérées à juste titre comme un outil d’amélioration de la prestation des services publics.

C’est pourquoi le PM, Mohamed Billal Messoud a exigé les principes de transparence, d’équité et de bonne gouvernance .

Il veut qu’ils soient strictement appliqués dans la gestion des deniers publics et dans la gestion des affaires publiques.

Dans ses déclarations, il invite les décideurs  à fournir des efforts sérieux pour accélérer la mise en œuvre des plans.

C’est ainsi que le gouvernement a initialement fourni des informations publiques sur Internet, telles que des données juridiques. Ensuite, il s’est engagé à adopter les derniers outils de modernisation de la gestion.

Efficience et efficacité

Pour atteindre ces objectifs, le Premier ministre a rappelé aux ministres toutes les règles de l’action gouvernementale.

Et leur a demandé de s’y conformer strictement en évoquant le fondement de l’action gouvernementale conformément au programme du Président de la République. Il invite les decideurs à parvenir à leurs objectifs et à obtenir de bonnes performances dans leurs activités.

Le président de la République a réaffirmé ce jour la création du ministère chargé de la transformation numérique et de la modernisation administrative, dans le but de tirer parti de la révolution numérique, d’améliorer la performance administrative, de faciliter le travail au quotidien et de simplifier les démarches administratives pour améliorer la qualité des services rendus.

S’adressant aux ministres et aux secrétaires généraux, Son Excellence le président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a déclaré :

« Je demeure convaincu que l’atteinte de réalisations durables et d’une évolution sociétale profonde doivent reposer sur une action institutionnelle et l’octroi des prérogatives nécessaires à tous les niveaux administratifs, mais cela ne veut pas dire accepter leur exploitation à d’autres fins.

Il n’y aura, désormais, aucune tolérance de notre part pour tout déséquilibre des pouvoirs et des capacités qui ont été donnés pour servir le citoyen et pour mener à bien les projets en temps opportun, et quiconque les exploite autrement, ils lui seront retirés et il répondra de toute négligence ».

Son Excellence le Président de la République a confirmé que l’objet de cette rencontre était d’échanger sur la nécessité d’agir et d’améliorer les performances, en insistant sur l’obligation de prendre les mesures appropriées pour faire face à tous les phénomènes non conformes à l’éthique de gestion et au respect des deniers publics.

Ahmed Ould Bettar

Rapideinfo

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments