mercredi, mai 22, 2024
Google search engine
AccueilActuRetards dans l’exécution de projets sensibles et vitaux : Ould Ghazouani siffle...

Retards dans l’exécution de projets sensibles et vitaux : Ould Ghazouani siffle la fin de la récréation

Les pouvoirs publics sifflent la fin de la récréation. Lassés par le comportement peu amène des entrepreneurs et face au retard pris dans l’exécution de projets vitaux si chers, les  autorités projettent de sévir.

Le Chef de l’Etat est décidé à mettre fin aux pratiques attentistes freinant l’action gouvernementale. Ould Ghazouani met désormais tous les acteurs devant leurs responsabilités pointant  un doigt accusateur sur la complaisance le laxisme ambiant. Ainsi, le Chef de l’Etat a décidé de maintenir la cadence, en multipliant les visites opinées et les rappels à l’ordre. Ce vendredi  au cours d’une visite effectuée aux chantiers de la nouvelle extension des bâtiments universitaires(nouveau complexe universitaire), le centre de données numériques de haut niveau et le projet d’échangeur de Haay Sakhen, il a une nouvelle fois tapé le poing sur la table.Il a exigé de tous les acteurs, à travers les départements concernés, de prendre, sans délai, les mesures qui s’imposent pour traiter de traiter chaque cas séparément dans les trois projets visités, appelant au respect des délais spécifiés, des normes de qualité, tout en abandonnant la manipulation des délais ,considérant que de tels comportements ne seront plus acceptés’’. Après  le limogeage du directeur général de la SNDE et de son adjoint, le la est déjà lancé.

Ces dernièrres semaines, le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani joue la carte de la fermeté.Le 5 septembre, il a  prévenu  les retardataires : ‘’aucun retard n’est désormais plus toléré dans l’exécution de ces projets insistant sur la nécessité de prendre des mesures réglementaires dissuasives à l’encontre des sociétés ou des entrepreneurs qui n’ont pas honoré leurs engagements en matière de délais ou de spécifications des cahiers des charges’’, a fait savoir le Chef de l’Etat.

Devant  le Premier ministre, M. Mohamed Bilal Messoud, le ministre secrétaire général de la Présidence de la République, M. MoulayeOuld Mohamed Laghdaf et le ministre chargé du cabinet de la Présidence de la République, M. Mokhtar Diay, Ould Ghazouani a pointé un doigt accusateur sur des choix peu judicieux: ‘’  il est inacceptable de confier des projets sensibles et vitaux à des sociétés ou des hommes d’affaire qui ne disposent pas des références requises et ne répondent pas aux critères exigés. La réunion, qui a été consacrée à l’évaluation et au suivi de 84 projets d’infrastructures actuellement en cours de mise en œuvre, a impliqué plusieurs départements ministériels.

Au cours de la réunion le Président de la République a donné ses instructions au gouvernement pour présenter chaque fin de mois un état détaillé du niveau d’exécution de ces projets.

Enfin, le Président de la République a engagé les ministres et autres responsables présents à prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la transparence dans l’accès aux marchés publics et à mettre en place un système informatique qui assure en toute transparence, la bonne gestion des commissions des marchés publics.

Aucune tolérance aux manquements

Recevant le 21 août dernier, les secrétaires généraux des ministères, le Chef de l’Etat les a averti : ‘’dorénavant, il n’y aura plus aucune tolérance à l’égard aux manquements aux programmes du gouvernement, ajoutant que les pouvoirs et les capacités ont été donnés pour servir le citoyen et pour la mise en exécution des projets dans les délais prescrits, soulignant que quiconque les aurait exploités les projets à d’autres fins ils lui seront retirés et il répondra de toute négligence que l’on aura constatée’’. Il a par ailleurs ‘’insisté sur la nécessité de surveiller et de suivre les services et les institutions, indiquant qu’il faut œuvrer à la réalisation des projets dans les délais, d’être proche du citoyen et de ne pas accepter l’utilisation des ressources financières à d’autres fins autres que celles initialement définies’’.

Le Président de la République a déclaré qu’il n’est pas acceptable d’attendre que l’IGE effectue une inspection ou qu’une visite sur le terrain ait lieu pour se rendre compte de violations ou de négligences, ajoutant que les organes de contrôle interne et le suivi quotidien au niveau des services du département doivent être suffisants pour découvrir la plupart des déséquilibres avant qu’ils ne s’aggravent et n’entraînent des pertes plus importantes qui auraient pu être évitées.

Sanctions de tout déséquilibre des pouvoirs

S’adressant aux ministres et secrétaires généraux, le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a déclaré: « Il semble que l’attribution des pouvoirs a été mal comprise.

Je demeure convaincu que l’atteinte de réalisations durables et d’une évolution sociétale profonde doivent reposer sur une action institutionnelle et l’octroi des prérogatives nécessaires à tous les niveaux administratifs, mais cela ne veut pas dire accepter leur exploitation à d’autres fins.

Il n’y aura, désormais, aucune tolérance de notre part pour tout déséquilibre des pouvoirs et des capacités qui ont été donnés pour servir le citoyen et pour mener à bien les projets en temps opportun, et quiconque les exploite autrement, ils lui seront retirés et il répondra de toute négligence ».

Le Président de la République, a confirmé, que cette rencontre vise à discuter de la nécessité d’activer l’action et l’amélioration des performances, soulignant l’obligation de prendre des mesures appropriées pour faire face à tous les phénomènes incompatibles avec l’éthique de gestion et le respect des deniers publics.

S’adressant aux secrétaires généraux, le Président de la République a déclaré que leurs fonctions les rendent directement responsables de la gestion financière et administrative de leurs départements, et que c’est la raison pour laquelle « j’ai voulu vous parler directement », a-t-il ajouté, affirmant qu’il est convaincu que la réalisation des objectifs de développement, de réalisations durables et de transformations sociétales profondes, sont tributaires d’une action institutionnelle, loin de la personnalisation. Cela ne saurait être conduit que dans le cadre d’une action commune au sein d’un Etat d’institutions.

Le Président de la République a ajouté que dès le premier jour de sa prise de fonction, il a décidé ‘’d’accorder à chaque ministre l’entièreté de ses prérogatives, invitant les membres du gouvernement à concéder à leurs collaborateurs les responsabilités de leurs charges. Il ne sera jamais question de revenir sur cette décision, toutefois cela ne pourra en aucun cas servir d’autres objectifs ou desseins de nature à affecter les intérêts vitaux des citoyens ou de dilapider les ressources du pays pour à des fins strictement personnelles’’.

Le Président de la République a engagé ‘’les secrétaires généraux à œuvrer à rapprocher le service du citoyen et à accorder une attention et une priorité particulières au citoyen faible que certains considèrent sans soutien, considérant que l’État et l’administration doivent protéger les citoyens. Il a également appelé les secrétaires généraux à être vigilants et soucieux de gérer les ressources humaines et financières de leurs départements conformément aux procédures légales et de manière à garantir la réalisation des projets dans les délais prescrits en fournissant au citoyen les services de manière appropriée et de qualité’’.

La descente sur le terrain de Ould Ghazouani assortie de déclarations de fermeté constitue un nouveau tournant de sa gouvernance.Sera-t-il entendu ?

Jusqu’où ira la fermeté du Chef de l’Etat ?Les prochains mois nous édifieront davantage.

                                                                                                                                                  Saydou Nourou T.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments