lundi, juin 17, 2024
Google search engine
AccueilActuAlgérie-Mauritanie : Les Postes Frontaliers Algéro-Mauritaniens Prêts à Être Inaugurés

Algérie-Mauritanie : Les Postes Frontaliers Algéro-Mauritaniens Prêts à Être Inaugurés

Au cœur de la région frontalière de Tindouf, un projet d’importance majeure se déroule en ce moment même, un projet qui marque le début d’une nouvelle ère de coopération entre l’Algérie et la Mauritanie. Les deux postes frontaliers terrestres algéro-mauritaniens, en cours de réalisation, sont sur le point d’être achevés à un taux d’avancement impressionnant de 99,6%. Cette avancée remarquable ouvre de vastes perspectives pour le commerce et le développement des régions avoisinantes.

Les Travaux en Phase Finale

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, a récemment effectué une visite de travail dans la wilaya de Tindouf pour inspecter les travaux de ces postes frontaliers cruciaux. Lors de sa visite, il a annoncé que le projet était aux dernières étapes de réalisation et qu’il était prêt à être réceptionné bientôt. L’inauguration des postes est prévue avant la fin de l’année en cours.

Un Projet Prometteur pour les Échanges Commerciaux

Ces deux postes frontaliers, fruits d’une coopération fructueuse entre l’Algérie et la Mauritanie, sont prometteurs pour les échanges commerciaux entre les deux nations. Le ministre Merad a souligné l’importance de ces infrastructures pour le renforcement des relations de coopération et de bon voisinage entre les deux pays frères.

Ces réalisations s’inscrivent dans la stratégie globale adoptée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui vise à renforcer les liens et à promouvoir la coopération régionale. Les postes frontaliers contribueront à faciliter les échanges et à stimuler le commerce transfrontalier, favorisant ainsi le développement économique des régions avoisinantes.

Les Prémices de la Zone de Libre-Échange
Le ministre Merad a également évoqué la création d’une zone de libre-échange annoncée par le président de la République. Les postes frontaliers seront un élément clé de cette initiative, permettant le flux rapide et efficace des biens et des personnes entre les deux pays.

Ces réalisations reflètent la politique judicieuse du président de la République visant à insuffler une nouvelle dynamique dans la région de Tindouf. En combinant ces postes frontaliers avec d’autres projets d’envergure tels que l’exploitation de la mine de Gara Djebilet et la ligne de chemin de fer, Tindouf est en passe de devenir un pôle économique exceptionnel.

Le projet des postes frontaliers algéro-mauritaniens représente un investissement important de l’État, avec une enveloppe financière de plus de 3,5 milliards de dinars algériens. Cette dépense est considérée comme un investissement dans l’avenir, renforçant la coopération régionale, stimulant l’économie locale et créant des opportunités d’emploi pour les résidents de la région.

Un Nouveau Chapitre pour l’Algérie et la Mauritanie
Les postes frontaliers terrestres algéro-mauritaniens sont bien plus que de simples infrastructures ; ils symbolisent la collaboration fructueuse entre deux nations voisines. L’achèvement imminent de ce projet ouvre de nouvelles portes pour le développement économique et la prospérité de la région.

L’Algérie et la Mauritanie entament un nouveau chapitre de leur relation, mettant en avant la coopération et le commerce transfrontalier. Ces postes frontaliers sont le témoignage de la vision stratégique du président de la République, qui cherche à promouvoir le développement régional et à renforcer les liens avec ses voisins.

L’inauguration prochaine de ces postes frontaliers marquera un moment historique pour les deux pays et ouvrira la voie à une ère de prospérité partagée
iron 617 résultats (0,21 secondes)

Algérie Focus

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments