lundi, juin 17, 2024
Google search engine
AccueilActuPrix du Ministre de l’Education Nationale et de la Réforme du Système...

Prix du Ministre de l’Education Nationale et de la Réforme du Système Educatif pour la calligraphie et la rhétorique

Dans le but de développer les compétences des élèves, le ministère de l’Education nationale et de la réforme du système éducatif organise un concours de calligraphie et de rhétorique dans toutes wilayas du pays et ce à compter du 10 janvier au 4 février 2024. Tandis que la cérémonie nationale est prévue le 29 février.

Selon le document rendu public par le ministère, l’enseignement en tant qu’éducation, formation et perfectionnement, exige la prise en compte de toutes les dimensions inhérentes à l’apprenant, à ses besoins et à ses motivations ; ce qui requiert un équilibrage entre les aspects éducatifs et pédagogiques afin de promouvoir chez les enfants la création artistique et littéraire et l’innovation scientifique tout en stimulant une saine émulation entre eux.

A cet effet et en vue d’impulser une dynamique pédagogique, le Ministère de l’Education Nationale et de la Réforme du Système Educatif envisage d’organiser un concours pour postuler aux deux prix du MENRSE dédiés à la calligraphie et à la rhétorique. Ce concours sera ouvert aux jeunes générations aux fins de développer chez elles l’esprit d’innovation et d’excellence et d’identifier et promouvoir leurs talents, précise le document.

Ils sont concernés par cette compétition, les élèves de la 6e année du cycle primaire, ainsi que ceux du collège et du lycée, selon les modalités ci-après : le concours de calligraphie est ouvert aux élèves de tous les cycles d’enseignement et le concours de rhétorique est réservé aux élèves des premier et second  cycles secondaires.

Objectifs de la compétition

Ce concours à pour objectif de développer les aptitudes en matière de calligraphie et d’amélioration de l’écriture, d’affirmer l’auto-confiance, la pondération et l’estime de soi, découvrir de manière précoce les talents afin de les protéger et les développer et d’impulser l’esprit d’émulation positive et constructive.

Conditions de participation au concours

Il est cité dans le document que le candidat ne peut pas postuler aux deux activités cumulativement, le produit du concours est public et ne saurait être l’objet d’un quelconque droit d’auteur et les textes produits seront vérifiés sur internet pour s’assurer de leur originalité.

Productions postulants

Les tableaux de calligraphie doivent contenir des expressions glorifiant la Patrie et prônant l’affermissement de la cohésion sociale, l’équité et le respect de l’avis d’autrui.

Les discours de rhétorique doivent traiter des sujets en rapport avec les valeurs de l’Islam sunnite tolérant et l’importance de l’école républicaine en tant que vecteur d’égalité et de justice sociale, explique le document.

Etapes du concours

Il est définit que le concours se déroulera suivant les étapes ci-après :

Première étape : au niveau de chaque wilaya séparément.

Au cours de cette étape, les participations seront écrites ou lues devant les jurys.

Deuxième étape : une compétition entre les wilayas.

Au cours de cette étape, les postulants doivent improviser des discours devant les jurys.

Troisième étape : les finales.

Pour rappel, l’inscription pourra se faire en ligne par le biais d’une plate-forme sur Google.

Le processus d’exécution

Pour une meilleure organisation du processus d’exécution, les documents relatifs à l’organisation du concours sont transmis aux inspections et aux collèges tout en informant les directeurs d’écoles de l’ouverture du concours à la participation de leurs élèves. De ce fait, les participations des écoles sont transmises aux inspections dans un délai n’excédant pas deux semaines et les participations des collèges sont transmises aux directions régionales dans un délai n’excédant pas deux semaines.

Les participations sont examinées et évaluées pour en sélectionner les trois premières par une commission départementale désignée à cet effet, pour ce qui concerne l’enseignement primaire ;

Toutes les participations sélectionnées sont transmises aux directions régionales ;

Les participations finalistes au niveau de la wilaya sont examinées et évaluées pour en sélectionner les trois premières par une commission régionale désignée à cet effet ;

Les listes des trois premières participations sélectionnées au niveau de chaque wilaya sont transmises sous scellé à la Direction de l’Animation Sociale et Educative au MENRSE par les autorités administratives et éducatives ;

Les participations des wilayas sont examinées et évaluées pour en sélectionner les trois premières par une commission nationale désignée à cet effet. Une cérémonie sera organisée pour rendre hommage aux trois lauréats au niveau national ; une cérémonie régionale sera organisée pour honorer les trois premières participations au niveau de chaque wilaya.

Les jurys

Commission départementale :

Président : l’inspecteur départemental et les Membres : un inspecteur, un directeur de lycée, un directeur d’école et deux enseignants.

Commission régionale :

Président : le DREN et Membres : un inspecteur, un directeur de lycée, un professeur et  deux instituteurs.

Tandis que la Commission Supérieure de Supervision du Concours National, elle comprend un Président, Vice-président et des Membres :

Chaque commission pourra se faire aider par toute compétence jugée utile.

Les prix décernés

Les produits des participations seront soumis à l’arbitrage de jurys spécialisés. Trois prix seront décernés aux lauréats de chaque catégorie portant sur les montants suivants :

Au niveau régional (qualifications dans chaque wilaya à part) : Premier prix : 25000 MRU ; Deuxième prix : 20000 MRU ; Troisième prix : 15000 MRU.

Chaque lauréat recevra également un certificat de distinction, en plus des attestations de participation délivrées à tous les postulants. Tous les travaux candidatés seront exposés lors des festivités scolaires de fin d’année.

Au niveau national (qualifications finales) : Premier prix : 50000 MRU ; Deuxième prix : 40000 MRU ; Troisième prix : 30000 MRU.

Chaque lauréat recevra également un certificat de distinction, en plus des attestations de participation délivrées à tous les postulants. Tous les travaux candidatés seront exposés lors de la cérémonie organisée par le MENRSE pour honorer les plus méritants.

Pour rappel, dans le but de créer l’esprit de la concurrence positive entre les élèves, le secteur de l’Education met en place pour la première fois  un ensemble de prix pour le plan régional et national.

Synthèse Aboubakrine SIDI

futureafrique

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments