samedi, juillet 20, 2024
Google search engine
AccueilActuMinistère de l’Élevage : Lancement d’un appel à proposition pour le financement...

Ministère de l’Élevage : Lancement d’un appel à proposition pour le financement à coûts partagés de 20 sous projets innovants dans les chaînes de valeur du bétail

Le lancement de cet appel à proposition a été donné, la semaine dernière,  à   Aleg (Brakna) et Aïoun (Hodh El Gharbi) en marge de la tenue de deux ateliers d’information et de sensibilisation, organisés par le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel pour la Mauritanie -Phase 2  (PRAPS-2-MR).

Axés sur la thématique du financement, des critères d’éligibilité et des outils de pré-sélection et de sélection des sous projets (SP) innovants dans les chaînes de valeur du bétail, ces ateliers ont enregistré la participation de plusieurs acteurs. Il s’agit notamment de l’équipe de l’Unité de coordination nationale du PRAPS-2-MR, des membres des Comités de présélection des sous projets (CRSP) mis en place au niveau des wilayas prioritaires concernées par l’Appel à proposition, des représentants régionaux et locaux des acteurs éligibles (petits et moyens entrepreneurs, promoteurs privés collectifs ou individuels), des partenaires techniques et financiers et des personnes ressources impliquées dans les activités des chaînes de valeur du bétail.

L’appel à proposition pour le financement de sous projets innovants dans les chaînes de valeur du bétail s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la sous-composante 3.3   de la composante 3 du PRAPS-2-Mauritanie (Amélioration des chaînes de valeur du bétail) qui vise à développer et appuyer (financer) des opérations de valorisation des filières pastorales et des sous-produits d’élevage.

Chaînes de valeur concernées, sous-projets innovants et zones prioritaires

Les chaînes de valeur concernées sont le bétail, la viande, le lait, les cuirs et les peaux. Les sous projets de ces chaînes de valeur éligibles et prioritaires seront axés sur l’amélioration de la race, la culture et les unités de transformation de fourrage, les pharmacies/cliniques vétérinaires privées pour l’accompagnement des éleveurs, l’approvisionnement en aliments de bétail, la collecte, la conservation, le stockage, la transformation des peaux et cuirs, les unités de fabrique de conserves, de de chambres froides, les camions réfrigérés, le « Tichtar » (viande séchée), etc.

En ce qui concerne, Les zones prioritaires pour la mise en œuvre de ces SP, ce sont essentiellement le Hodh El Chargui, le Hodh El Gharbi, l’Assaba, le Brakna, le Trarza, le Tagant, le Gorgol et le Guidimakha. Les bénéficiaires prioritaires de ces sous projets sont les éleveurs, les agropasteurs, les commerçants de bétail, les privés, les bouchers, les artisans, les femmes, etc. À terme, le financement de sous-projets qui seront sélectionnés bénéficieront à environ 900 pasteurs et agropasteurs dont 360 des jeunes de 18 à 24 ans, 270 des jeunes 25 à 40 ans et 450 femmes.

Actions éligibles, mode de financement et outils de sélection

Dans le cadre de cet appel à proposition les actions éligibles promues par le Projet seront celles contribuant en amont ou en aval à l’activité de production, transformation et valorisation des produits et sous-produits d’élevage dont les retombées bénéficient aux groupes cibles du Projet essentiellement les pasteurs, les agropasteurs et leurs organisations.  Les propositions éligibles doivent démontrer leur faisabilité technique, organisationnelle, commerciale, financière et économique d’une part, et prendre en compte les risques et les impacts sociaux et environnementaux d’autre part, tout en proposant des mesures d’atténuation et des modalités de mise en œuvre adéquates.

La sous-composante 3.3 de la composante 3 du PRAPS-2 appuiera les sous-projets sélectionnés selon un modèle de financement à coûts partagés qui ciblera les acteurs de filières mais aussi les petits et moyens entrepreneurs, les promoteurs privés (collectifs ou individuels). La contribution du promoteur étant de 30 % du coût total du sous projet/ ou le montant qui fait que la contribution maximale du PRAPS-2 Mauritanie est de 30.000 dollars US).

Le processus d’identification des chaînes de valeur du bétail retenues (ainsi que des Sous Projets prioritaires et zones prioritaires) dans le cadre de cet appel à proposition est le fruit des résultats de l’étude (commanditée par le PRAPS-2-Mauritanie) pour l’identification des innovations de la chaîne de valeur du bétail en Mauritanie. Le processus de financement des sous projets est régi par un manuel de financement, et comprend plusieurs étapes (phase de présélection, phase de développement des business-plans, phase de sélection définitive, phase de mise en œuvre et de suivi). Ce processus a aussi englobé en amont la formation de trois personnes ressources (Responsable de la Composante 3 du PRAPS 2-MR et deux points focaux nationaux) sur le déploiement de l’outils « RuralInvest », qui est un outil performant dans le classement, la présélection et la sélection des sous projets suivant des indicateurs pertinents et mesurables.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments