mardi, avril 16, 2024
Google search engine
AccueilActuCommuniqué d’indignation de l’ONG IRA, suite à la violence policière contre les...

Communiqué d’indignation de l’ONG IRA, suite à la violence policière contre les manifestants pacifiques

Une répression aveugle s’abat sur les militants de IRA

Le mercredi 27 septembre 2023 l’Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA) organisait un sit in à 11 h devant le ministère de la justice après avoir informé les autorités administratives de cette initiative. Un sit in pacifique pour protester contre l’arrestation de Youba Siby dit Youba El Ghaouth (militant anti esclavagiste extradé du Sénégal) et contre la levée de l’immunité parlementaire et l’emprisonnement du député Mohamed Bouya pour avoir exprimé son  avis lors d’une session dans l’enceinte de l’Assemblée nationale.

Comme à son habitude la répression était aveugle et disproportionnée et les militants ont subi la « foudre » de la police ce mercredi 27 septembre 2023. Personne n’a échappé à cette furie pas même les femmes enceintes, celles-ci ont été tabassées et piétinées par une police dressée pour casser du « nègre » ; elle n’y est pas allée de main morte c’est ainsi que les militants suivants ont été grièvement blessés et conduits aux :

Urgences de l’hôpital national:

1- Mohamed Samba (corps meurtri par les coups de matraque)

2- Amachi mint Brahim

3- ElHaj Leid (corps meurtri par les coups de matraque et rangers)

4- Alassane Diallo (corps meurtri par les coups de matraque)

Hôpital de traumatologie :

5- Ibrahima Sy (jambe gauche fracturée)

6- Mohamed Lemine Amar Saleh (souffre d’un traumatisme au cou)

7- Abdallahi Homody  (fracturé au bras gauche)

8- Bounass H’Meida (bras droit fracturé)

9- Vatimetou Baha (traumatisme au crane)

10-  Mohamed Lemine Hassane (fracturé à la jambe droite)

Hôpital « Mères et Enfants »

11- Tarba mint Moussa  (enceinte, plusieurs coups reçus au ventre)

Face à cette situation explosive IRA :

1- Appelle les militants et sympathisants à resserrer les rangs et continuer la mobilisation jusqu’à la libération sans conditions des victimes de ce pouvoir bédouin et obscurantiste.

 2- Appelle à la mobilisation pour le rétablissement des libertés d’opinion et  de manifestation complètement muselées et bafouées.

3- Enfin exprime son indignation et appelle les organisations non-gouvernementales et les organismes gouvernementaux sous régionaux ainsi que les partenaires de la Mauritanie, à observer de près le retour de l’arbitraire dans le pays et l’instrumentalisation des forces de sécurité.

Nouakchott 30/09/2023

La Commission de communication

guidumakha.com

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments