samedi, juillet 20, 2024
Google search engine
AccueilActuLe Mali ouvre le ballet des célébrations d'Enabel d'un quart de siècle de...

Le Mali ouvre le ballet des célébrations d’Enabel d’un quart de siècle de bons et loyaux services au profit de l’Afrique

L’agence belge de développement Enabel a fêté ses 25 ans cette année à partir de la République du Mali. L’important événement a donné lieu à une cérémonie organisée en grandes pompes le week-end dernier au siège de l’Ambassade belge à Bamako.

La fête a mobilisé beaucoup de monde, comme l’illustre les photos d’ambiance ci-dessous. 

Le directeur général de l’agence belge de développement Jean Van Veter a tenu personnellement à rehausser ces célébrations par sa présence à cette fête parmi ces cheville-ouvrières des bonnes œuvres entreprises par Enabel pour doter à moyen et long l’Afrique de ses propres moyens de développement dans les divers domaines, grâce à ses aides généreuses tant matérielles dont le financement des projets qu’au concours des ressources humaines, en mobilisant les experts jouissant de riches expériences.

 » Merci à toutes et tous les collègues au Mali et partout dans le monde qui œuvrent chaque jour pour construire un monde meilleur », a posté le Patron d’Enabel sur son compte Linked In, disant à l’adresse des fréteurs :  » vous êtes les artisans du futur de notre planète! » 

Répondant dans un entretien accordé à « Point Afrique » en mai dernier, à la question relative aux raisons qui ont conduit au changement en 2018 du nom de l’ex Coopération Technique Belge (CTB) pour devenir Enabel,  Jean Van Veter, selon lequel, la stratégie globale de la Belgique consiste  à faire de l’Afrique sa priorité,  dit :  C’était plus qu’un changement de nom, c’était aussi un changement de loi.

Et d’ajouter : l’ancien ministre de la Coopération, Alexander De Croo, voulait réformer l’agence CTB en la dotant d’une nouvelle ambition et d’un nouveau nom pour sortir de la logique de la coopération dite « classique » en étant – c’est un jeu de mots inspiré par le mot anglais « enable », qui veut dire « rendre possible » – un acteur qui contribue à un processus de changement dans les zones géographiques où nous opérons, comme en Afrique, tout en étant conscient que notre organisation ne peut révolutionner à elle seule ce processus.

Et de dire : « en effet, le budget annuel d’Enabel est de 350 millions d’euros, ce qui équivaut à un budget total d’un gros hôpital bruxellois. Avec une telle somme, peut-on prétendre à révolutionner la gouvernance, l’agriculture, le changement climatique dans les 21 pays où nous sommes présents ? Je ne crois pas et, de ce fait, je pense que nous ne sommes qu’une contribution qui a un certain impact ».

Enabel est chargée de mettre en œuvre et de coordonner la coopération gouvernementale de la Belgique dans 14 pays partenaires, principalement en Afrique ( à la date de mai 2023)

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments