mardi, juillet 23, 2024
Google search engine
AccueilActuOrganisation d’un atelier de restitution du Schéma d’aménagement pastoral de la wilaya...

Organisation d’un atelier de restitution du Schéma d’aménagement pastoral de la wilaya du Hodh Charghi

Les travaux d’un atelier de restitution du Schéma d’Aménagement Pastoral (PAS), de la wilaya du Hodh Charghi, réalisé en concertation avec des acteurs institutionnels, des professionnels, techniques et des partenaires avaient été organisé le 7 et 8 mai courant à Néma, siège du  Conseil Régional du Hodh Charghi.

L’activité vise à partager les résultats obtenus lors du processus de réalisation du SAP, reconnu pour être un outil de sécurisation du foncier pastoral d’une part ainsi qu’à se projeter quant à son utilisation comme outil de planification régional et favoriser sa capitalisation et sa réplication à d’autres Wilayas de la Mauritanie, d’autre part.

Les organisations pastorales et agricoles et les ONG, concernées et les autorités de tutelles et leurs STD, la cellule de coordination HEC, les partenaires au développement institutionnels et non gouvernementaux, les projets et les programmes impliqués dans le HEC ont pris part à ces travaux.

Les experts du bureau d’études CA17 (Mrs Kamil, Diop et Jamal) prestataires du SAP dans le cadre du RIMDIR, accompagnés du coordinateur du GNAP (M. Aliou Kane) avaient préparé et présenté à cette occasion le processus SAP et ses livrables finaux comme ils avaient animé avec brio en compagnie de l’équipe d’Enabel les séquences de cet atelier de restitution.

Les participants de divers horizons à ces travaux avaient salué à la clôture des activités dudit atelier, les excellentes conditions qui avaient caractérisé cette rencontre, louant également les efforts déployés par la coordination régionale d’Enabel afin de faciliter le processus.

Les acteurs institutionnels, professionnels nationaux et régionaux ayant pris part à cet atelier ont été pris en charge par Enabel à travers le programme RIMFIL financé par l’Union Européenne et en coordination avec les autorités territoriales du Hodh Charghi, rappelle-t-on

Mohamed Mohamed Lemine

mdhademine@yahoo.fr

Le Schéma d’aménagement Pastoral

Le schéma d’aménagement s’inscrit dans une démarche structurante visant à renforcer les capacités de programmation et de coordination du MDR (MA et ME) et des instances régionales issues de la décentralisation (Conseil Régional), en croisant les orientations sectorielles et les enjeux territoriaux. Il s’inscrit en cohérence avec :

  • l’appui institutionnel des RIMDIR/RIMFIL, tout en contribuant à la sécurisation de l’environnement régional des filières agropastorales (RIMFIL)
  • L’intégration des connaissances locales et pratiques traditionnelles en reconnaissant la valeur des savoirs ancestraux, cette méthode vise à les incorporer dans les stratégies de développement pour une gestion plus adaptée et respectueuse des écosystèmes locaux
  • Le rassemblement de la diversité d’acteurs – des gestionnaires de ressources aux communautés locales – autour du processus de planification. Cette pluralité de perspectives enrichit la prise de décision et assure une gestion concertée des espaces pastoraux
  • La responsabilisation des collectivités locales, en effet au cœur de cette approche, les collectivités locales sont considérées comme des acteurs clés dans la gestion durable des ressources naturelles. Elles sont encouragées à adopter le Schéma d’Aménagement Pastoral (SAP), un outil stratégique qui s’aligne sur les politiques de décentralisation et d’aménagement du territoire, pour orchestrer l’utilisation des espaces pastoraux.
  • Une réelle approche participative par un engagement actif et la responsabilisation des acteurs locaux dans l’élaboration du SAP engendrent des solutions consensuelles et inclusives. Cette participation élargie assure la création d’un espace de dialogue ouvert, favorisant une compréhension partagée des enjeux territoriaux et la mise en œuvre de stratégies de gestion collective des ressources pastorales.
  • L’exploitation optimale et durable des potentialités de la région du Hodh Chargui, axées principalement

1. Sur le pastoralisme et l’exploitation des ressources naturelles. La région bénéficie d’une richesse en ressources pastorales, incluant des parcours variés, des itinéraires de transhumance, et des infrastructures comme les puits et les marchés à bétail. Ces atouts sont essentiels pour le soutien des activités agropastorales.

2. Sur la mobilité pastorale qui reste  la caractéristique de la région, présente une opportunité pour une gestion optimale et durable des itinéraires de transhumance, favorisant une utilisation efficace des terres.

 3. Sur le potentiel de commercialisation du bétail.  Les marchés à bétail et les infrastructures liées sont cruciaux pour le développement économique local. L’amélioration de l’accès à ces marchés et le renforcement des infrastructures peuvent dynamiser l’économie locale.

 4. Sur le renforcement des cadres institutionnels et juridiques relatifs à la gestion des terres et des infrastructures est nécessaire pour un développement régional durable et cohérent.

Pour favoriser le développement de l’élevage pastoral dans la région du Hodh Chargui, une stratégie intégrée est donc proposée, axée sur quatre piliers principaux :

1. Amélioration des infrastructures et capacités techniques : Des investissements ciblés dans les infrastructures dédiées à l’élevage pastoral, telles que des systèmes mobiles d’alimentation en eau, des équipements pour la transformation alimentaire et vétérinaire, accompagnés de formations pour moderniser les pratiques de gestion du bétail, de santé animale, et de transformation des produits.

2. Optimisation de la mobilité pastorale et commercialisation : Mise en place de stratégies pour une mobilité durable et le renforcement des chaînes de commercialisation des produits de l’élevage pastoral (lait, viande), par le biais d’une amélioration des infrastructures de marché et la création de liens avec l’industrie agroalimentaire, visant un meilleur accès aux marchés.

3. Soutien à la production locale : Promotion de la production locale face à la concurrence des importations grâce à des certifications de qualité pour les produits pastoraux, le développement de marques locales, et des initiatives marketing qui valorisent la spécificité et la qualité de ces produits.

 4. Gestion durable des ressources et santé animale : Adoption de pratiques d’élevage et de gestion des pâturages écologiquement durables évitant le surpâturage, des pratiques améliorées de santé animale pour réduire la dépendance aux médicaments, et l’intégration de techniques agroécologiques pour l’alimentation du bétail.

  • Situation d’urgence L’intégration d’un projet de développement dédié aux populations déplacées du Mali et des populations hôtes, avec le Schéma d’Aménagement Pastoral (SAP) présente une opportunité stratégique de renforcer durablement les moyens de subsistance des communautés agropastorales tout en adressant de manière holistique les défis environnementaux, sociaux et économiques auxquels elles font face.
RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments